Aliénor Lutherie - Home
« Back

Share this post:

  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Reddit
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter
23
May
2016

Le bois de Pernambouc

This post is 8 years old. It is starting to date but is not necessarily obsolete. Read it with his age in mind! Thanks.






Le bois de pernambouc est un bois originaire des côtes de la région du Nordeste au Brésil.

Depuis sa découverte par les Européens vers 1500, il a été utilisé abondamment par l'industrie textile, pour la teinture rouge-braise que l'on extrayait de son coeur, d'où son appellation de bois-Brésil.

C'est vers 1775 que le pernambouc a commencé à être utilisé pour fabriquer des archets. L'archetier français François-Xavier Tourte (1747 - 1835) aurait probablement été le premier à exploiter les caractéristiques idéales du bois de pernambouc en archèterie.

En effet, le pernambouc est un bois d'une grande dureté et d'une densité exceptionnelle (presque deux fois plus que le chêne), à l’élasticité étonnante, d'une extrême nervosité et d'une grande résilience. Même si aujourd’hui moins de 10 pourcent des archets sont réalisés à partir de pernambouc, le bois reste prisé, et donc cher, ce qui n'est pas sans conséquences...

Longtemps exploitées sans retenue, les forêts ont été abattues pour implanter la canne à sucre, le soja, l’eucalyptus ou le café. Le pernambouc a servi à de multiples usages, et aujourd’hui, seul ses qualités musicales exceptionnelles semblent être un motif pour protéger ses plantations.

La raréfaction de l’espèce, due à cette déforestation agricole trop intense, et donc à la réduction de son habitat naturel a suscité la création d’une Initiative internationale pour la conservation du pernambouc par les professionnels de l’archèterie.

En septembre 2007, le pernambouc a été inscrit à l’annexe II de la Convention sur le Commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction. Ce classement n’interdit pas totalement l’approvisionnement en pernambouc mais le réglemente sévèrement. Ainsi, toute transaction nécessite un certificat de l’exportateur et de l’importateur garantissant la provenance du bois qui doit être issu d’une plantation respectant les principes de prélèvement durable.




Crédit photo: http://almeidadohrn.com

« Back

Share this post:

  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Live
  • MySpace
  • Reddit
  • StumbleUpon
  • Technorati
  • Twitter



(Veuillez noter que les liens vers d'autres sites Internet sont interdits dans les commentaires.)
Your Email address:
Your name:
Votre site Web:
Regénérer
Veuillez recopier le code anti-spam de 6 caractères en respectant la casse (majuscules).
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez.
Votre adresse IP (3.234.244.181) sera archivée.