Aliénor Lutherie - Accueil
  Aliénor Lutherie - Accueil                        Blogue       
Pédagogie/Coin du professeur   |   Violon   |   Soins de l'instrument   |   Accessoires du Quatuor   |   Violoncelle   |   Alto   |   Guitare   |   Contrebasse   |   Viole de Gambe   |   Accessoires de luthiers   |   Harpe Diatonique   |   Amplification   |   Cours de musique   |   Instruments à vents   |   Chèques cadeaux   |   Etuis et Housses
 

> Instruments > Violoncelle

 

Tout comme pour la contrebasse, l'histoire du violoncelle remonte à la création de la famille des violons au XVIième siècle en Italie. Il est probable que son ancêtre le plus direct soit plutôt le Rebec, sorte de violoncelle plat à 3 cordes qui accompagnait les troubadours dans leurs déplacements. Le premier violoncelle fut construit aux environs de 1552 par Andrea Amati (1535-1612), luthier de Crémone. Auparavant, la basse était jouée par la viole de gambe, qui fut définitivement supplantée au XVIIème .

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, où il acquit ses dimensions actuels, le violoncelle était un instrument d'accompagnement qui jouait les lignes de basse et remplissait des structures musicales. Avec le clavecin, il complète la "basse continue" et fonde ainsi les bases de l'harmonie d'une oeuvre musicale. C'est au XVIIIe siècle que cet instrument commença à s'imposer. Antonio Vivaldi (1678-1741) écrivit 27 concertos pour violoncelle; Luigi Boccherini (1734-1805) écrivit également des concertos pour violoncelle, étant lui-même un violoncelliste virtuose. Quand à Rossini (1792-1868), surtout connu comme violoniste, il travaillait également le violoncelle. Au XIXe siècle, les oeuvres pour violoncelle comprenaient des concertos composés par Johannes Brahms, Schumann, Lalo (1823-1892), Saint Saens et par le compositeur tchèque Antonìn Dvorák (1841-1904). A la même époque, Jacques Offenbach (1819-1880), surtout connu comme compositeur d'opérettes, jouait magnifiquement bien sur son violoncelle. Par ailleurs, Chopin, Beethoven, Brahms et Mendelssohn écrivirent des pièces pour violoncelle et piano.

Au XXe siècle, des compositeurs tels que Serge Prokofiev et Dimitri Chostakovitch explorèrent davantage les capacités du violoncelle en tant qu'instrument soliste. Cet instrument, le plus grave, après la contrebasse, de la famille des violons, est volumineux (ses dimensions sont exactement 4 fois celles du violon). Ceci explique peut-être la lenteur de son développement, comparé à celui du violon.

Le violoncelle est un grand intrument de musique de tessiture basse de la famille du violon, tenu entre les genoux du violoncelliste. Il a quatre cordes accordées selon le schéma do sol ré la (do deux octaves en dessous du do naturel!; la en dessous du do naturel). Sa tessiture s'étend sur plus de quatre octaves. L'enseignement du violoncelle a quant à lui trop souvent été un vrai calvaire.

Toutefois, l'essor des compositions d'oeuvres pour violoncelle seul a permis la mise en place progressive de méthodes pour l'enseignement de l'instrument. Aujourd'hui les conservatoires et écoles de musique enseignent le violoncelle à des enfants âgés de moins de 6 ans. Il va sans dire que leur apprentissage ne peut pas se faire sur des instruments de taille entière. Les professeurs ont donc recours à des instruments de taille réduite (1/16, 1/8, 1/4, 1/2 ou 3/4).

Le violoncelle fait donc aujourd'hui partie des instruments nobles, pour lesquel les musiciens éprouvent un profond respect. Il reste cependant encore assez méconnu alors que son répertoire est bien étendu et que sa sonorité grave a déjà séduit maintes demoiselles... Et oui, messieurs, ces dames apprécient beaucoup le violoncelle !

 

 

 





Cellos


Dernière modification :
Artisan luthier depuis 1/4 siècle, luthier en ligne depuis 2002 !